[] Choisissez votre camp et venez combattre pour votre survie et celle de la planète… []
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Road To Ruin

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Road To Ruin   Lun 26 Nov - 1:35

-Dégage de mon pieu pauvre crétin..
Une voix suave et mélodique dont la propriétaire venait tout juste de faire l'apparition résonna à travers la pièce. Elle pensait qu'une fois sortie de la salle de bain elle aurait le droit à un peu de tranquillité mais elle s'était assurément fourvoyée. Les mecs je vous jure, ils étaient de plus en plus collant de nos jours. C'était dingue.

Le dit crétin qui n'avait pas sincèrement l'air de comprendre quoi que se soi à ce retournement de situation made in ChristyLand la regarda on ne peut plus perplexe. Qu'est-ce qu'elle foutait cette dingue bordel ? Le mettre dehors lui ?

La jeune femme se posta devant le type encore assis sur son lit, agitant une brosse à dent sous son nez.
Tu comprends le français Don Juan ?demandât-elle le plus calmement du monde. Dégage de mon pieu..Christy n'avait jamais était plus belle que lorsqu'elle était désagréable. Une chose étrange.
Bon ok.. tu veux la scène des violons et tout le tralala c'est ça ? C'était très bien, j'ai pris mon pied, toi aussi alors maintenant tu prends tes petites affaires elle attrapa un jean et ce qui ressemblait à un tee-shirt posée sur le sol au pied du lit et les fourra dans les bras de ce type avec lequel elle venait de passer la nuit.
Grouilles-toi tu seras mignon, j'ai pas que ça à faire moi Conrad.
Moi c'est Michael.. rectifia le jeune homme qui venait de se lever. Il avait un corps on ne peut plus parfait d'ailleurs, elle ne savait pas ce qu'elle ratait.
Oui.. Oui.. Michael bien sûre. Tu pourras ramasser le journal sur le paillasson et le poser sur la table en face de la porte s'i.. euh.. ok.. Ce Michael ou Conrad qui venait de franchir le pas de la porte marcha sur le journal, histoire sans doute de montrer son désappointement.
Comme tu voudras, mais je retire ce que j'ai dis ! Tu étais très nul Conrad !
Elle se laissa tomber sur le lit
Quelle merveilleuse journée qui commençait, vous ne trouvez pas ?
Enfin.. Journée pour être exact il était 18h40, ces temps-ci la jeune fille avait quelque peu perdu la notion du temps. La lutte lui donnait une espèce d'illusion selon laquelle le temps foutait le camp.
Elle ouvrit son placard, s'ennuyant déjà. Elle ne s'ennuyait Pas de Conrad ou peu importe son nom. Non, elle se fichait de lui comme de sa première brosse à dent. Il fallait qu'elle trouve quelque chose à faire. Elle aurait du aller au clan des Menissiors. Cela faisait quasiment quinze jours qu'elle n'y avait pas mis les pieds. Depuis sa dispute avec Noah en fait. Il lui avait reproché son comportement volage. Elle lui avait dit qu'il n'était pas son père et cela avait dégénéré.
Peut-être devrait-elle allait en ville, là bas il y aurait certainement quelque chose de plus utile à faire que ceux à quoi elle s'était adonnée cette semaine. Jouer les allumeuse c'était efficace contre l'ennuit en général, mais pas contre les remords.
Christy attrapa le premier jean qui se présenta à elle ainsi qu'un débardeur difforme dans lequel elle serait forcément sexy et se rendit dans son espace de prédilection : Le Sunset Bar, sur Nohsrastiliân Est.

Elle était accoudée au bar et venait de commander une Téquilla. Elle laissa à présent place à sa méditation journalière. C'était bien de se ressourcer de temps à autre. Certains trouvaient refuge chez leurs psychanalyste, Lowell ne fonctionnait pas comme ça. De toute manière, il était clair que cette fille là ne fonctionnait pas comme la plupart des gens normalement constitué. Elle n'était pas normalement constituée. Personne de normalement constitué ne pourraient changer à sa guise la température d'une pièce, n'est-ce pas ? Personne non plus n'avait d'espèce d'hallucinations avec lesquels il se plaisait à converser ? Parfait, elle n'était ni personne ni normalement constituée. En fond sonore Velvet Underground.
Le Sunset Bar diminutif de Paradis ?


Dernière édition par le Mer 28 Nov - 8:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Road To Ruin   Mar 27 Nov - 23:47

Deux, peut-être trois nuits passées à faire des rondes qui n’avaient aucun sens. Le jour, il nageait dans une sorte de bulle insipide, incapable de dormir et incapable de faire autre chose. La guerre leur prenait toute leur énergie, et il était inutile de nier qu’ils en dépendaient tous. Mais un jour viendrait ou ils pourraient regarder le ciel sans que celui-ci soit plein de lourds nuages, et ils pourraient enfin respirer. Et repartir.
Il arrivait souvent à Tobias de se demander ce qu’il ferait après. Après tout ça. Car bien évidemment, il était persuadé que la guerre allait bientôt finir, qu’on le veuille ou non, c’était une question de temps. Il y croyait tant… Un espoir dévorant, plus fort et plus efficace qu’une flamme au milieu d’une feuille de papier. Impossible d’y échapper. D’aucuns pensaient qu’il était trop naïf, mais sincèrement, cet espoir était la seule chose que le tenaient vivant. Sa seul raison de se lever le matin, et sa seule raison de s’endormir le soir. Et vice versa ces temps ci, même si il ne dormait plus beaucoup.

Ce soir là, il n’était plus de garde. Quelque chose avait changé? Non, en fait, il avait tourné en rond, dans son appartement désert au mobilier très réduit. Une table, deux chaises, un lit et une armoire, rien de personnel, puisqu’on ne vivait plus vraiment en ces temps tourmentés. On subissait les mouvements de la guerre. Petite touche personnelle, néanmoins, une photo de ses parents, trônant sur la table. Touchant à souhait, n’est ce pas?

Il avait tenté de dormir, après deux jours ça aurait du venir. Mais rien d’autre qu’un immense silence entrecoupé par les habituels bruits extérieurs. On se faisait à tout… Et lui ne pouvait pas rester seul. Il semblait qu’il avait besoin de compagnie humaine. Enfilant sa veste de cuir, héritée de son paternel, il quitta l’appartement et se dirigea vers le premier endroit qui lui venait à l’esprit : le sunset bar. Se dirigeant vers le comptoir, il commanda une vodka et s’y accouda en attendant qu’on le serve. Le visage affable, comme toujours, il n’avait pas remarqué la jeune femme qui se trouvait non loin de lui. Ce fut uniquement lorsqu’on lui apporta son verre et qu’il voulu se tourner à la recherche d’un coin de libre ou il n’entendrait parler ni de morts ni de peine qu’elle entra dans son champ de vision.

« Christy ! Salut! »

Les deux jeunes gens se connaissaient depuis de très longues années, et, malgré le fait qu’elle n’ai jamais montré un bonheur particulier à le voir, Tobias la considérait pourtant comme faisant partie de son univers. Ce qui n’était sans doute pas réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Road To Ruin   Mer 28 Nov - 7:55

Dix minutes à peine, trois tequila plus tard. Vous saviez que dans un verre de deux cl de cette petite chose, il n'y avait pas moins de 70% d'alcool.. ? 70 fois trois, le calcul est rapidement élucidé même si n'est pas un Van Tissel qui veut..
Et pourtant, non Christy était loin d'être bourrée.. oui elle était dans un état on ne peut plus normal. Si ce n'est peut-être un peu plus susceptible qu'à l'ordinaire mais compte tenu du fait qu'une partie d'elle même pouvait-être rangée dans la case : merdique. La faculté qu'avait cette jeune fille de passer de l'euphorie la plus totale à envoyer bouler la terre entière était particulièrement surprenante. Mais ce genre de chose était fréquent dans les cas de schizophrénie chronique. Christy Lowell était-elle Schizophrène ? Peut-être bien dans le fond, cette théorie expliquerait beaucoup de chose. Mais laissons là ce type d'étude psychosomatique à notre ami Freud, il se fera un plaisir de dresser le portrait de notre allumeuse disturb en temps voulu soyez en certain.

Pour notre part revenons un peu au présent, la jeune femme était entrain de descendre les verres à une vitesse fulgurante s'improvisant un concours de celui qui finirait le plus de fiole de Tequila-lemon-salé avec une bande de types. Des petits joueurs, s'ils s'étaient mis en tête que grâce à ça ils auraient le plaisir de la voir essuyer un streap en plein sur le comptoir du bar il se fourrait sérieusement le doigt dans l'oeil puisque comme il a déjà été précisé plus haut, Christy tenait à merveille l'alcool.

Après avoir offert un show à la populass locale et avoir remportée avec brio le pari lancé. Certes elle avait peut-être abusée de son pouvoir pour augmenter la température de l'alcool contenu dans les verres de ses adversaires, mais si on avait même plus le droit de s'amuser un peu. A quoi lui servirait d'avoir un tel don ?
Battre les Gorgonnes Christy peut-être ? Hmm.. oui peut-être que ça aussi c'était une bonne idée.
La jeune fille fut sortie de son délire du moment par une voix de l'autre côté du bar. Minutes.. il ne lui semblait pas avoir filée son nom à qui que se soi..
Et merde ! Il avait fallu que ce crétin se trouve ici.. C'est pas qu'elle ne l'aimait pas, il appartenait à son clan et elle le connaissait depuis qu'elle était gamine. Tobias aussi avait été formé depuis son enfance par Noah et les autres, mais ils n'avaient jamais été amis. De toute façon les amis de Christal Nymphéa Lowell se limitait à son propre reflet dans le miroir et peut-être bien malgrè elle les protagonistes de ses hallu à répétition.
Le plus persistant était sans doute Jewell, un gamin de douze an avec une casquette de Gaveroche qui adoraitvenir lui rendre visite de temps à autre. Elle n'avait jamais compris comment cela se faisait qu'elle avait grandie et pas lui, pourtant il fut un temps dans ses souvenirs ils avaient le même âge.

Tiens, ce cher Tobias.. Christy attrapa le verre de son voisin et bu une longue gorgé de bierre, elle leva les yeux au ciel l'air plus blasé tu meurs puis reposa sur le comptoir son verre qu'elle venait de descendre en flèche.

Qu'est-ce que tu fiches ici ? En fait, elle se fichait bien de savoir ce qu'il fichait là, mais les règles de bienséance et Jewell l'y avait obligé. Tu n'es pas avec les autres enfin.. je veux dire elle mourrait d'envie de savoir, et la fin de sa phrase lui arracha bien plus la gorge que toute les quantité d'alcool ingurgité jusqu'alors.. tu sais si.. on a dis quelque chose pour mon absence de ces derniers jours ?
Christy supposait que Jockman alias Tobias- était au courant pour la dispute entre Noah et elle. Tout se savait dans le camp. C'était le principe même de la fraternité.
En fait, je sais pas pourquoi je te poses cette question, je m'en contre fiche bien de savoir..

Jewell assis sur le comptoir n'était visiblement pas du même avis
Chuuut ! Tais-toi Christy ! Moi je veux savoir, je suis certain que tu leur a manqué.
Puré.. Pourquoi cet abruti de gamin ne la laissait-il pas en paix à la fin ? Elle en avait plus que ras le bol de ces apostrophes hallucinatoire mais elle avait fini par s'y habituer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Road To Ruin   Jeu 29 Nov - 23:47

Encore une fois, le gentil Tobias était près à agir, tel le jeune faon devant voyant sa pauvre mère tuée sous les coups du méchant chasseur. Oh, un remake de Bambi, du moins ça aurait pu l’être si le jeune homme avait entendu de quelque façon parler du faon de Walt Disney. Ce qui n’était pas le cas.
Toujours était-il que le jeune homme ne pouvait supporter que quelqu’un le déteste. Enfin, lui soit indifférent, du moins, comme l’était Christy depuis toujours, et ce, malgré tous les efforts qu’il avait fait. Mais c’était loin de le freiner, loin de là, il se contentait simplement de la saluer. Et accessoirement de lui rappeler son existence, ce qui, à en juger par les nombreux verres qui s’alignaient devant elle, était loin d’être un problème à cette seconde.
Une gorgée de sa vodka, et il salua le serveur d’un signe de la tête. Il le connaissait depuis quelques années, mais il était loin de le compter parmi ses amis
Son mal de crâne venait de revenir. Depuis environ un moins, il souffrait de maux de crânes qui apparaissaient sans prévenir, et qui étaient semblables à des coups de marteaux dans son crâne fragile. Un peu comme si ils lui rappelaient à chaque instant sa condition. Peine physique ajoutée à la souffrance morale quotidienne… Encore une gorgée. Non, il n’avait pas l’intention de se saouler… Quoi que, si ça pouvait lui permettre de dormir, enfin, se sentir reposé…

Une dernière gorgée. Il n’avait pas oublié la présence de Christy, seulement il venait de prendre sa décision, boire ou souffrir, il faut choisir. Le choix était tout fait, du moins ce soir là.

Un sourire à Christy, un signe de la main pour indiquer au serveur… Qu’il avait encore soif. Un petit sourire qui était adorablement fatigué.

« Parlé de toi? » oui, il devait vraiment réfléchir le sujet. Il avait entendu parler de la fameuse dispute de la jeune fille avec Noah. Si ça avait fait des remous? « Ça n’est pas vraiment sérieux, je pense. Tu ne devrais pas rester aussi loin du QG… Enfin j’irais pas dire que tu nous manques, mais il y a comme une baisse de température en ton absence… »

Un nouveau sourire, une gorgée de vodka, et… un nouveau sourire, machinal.

« Par contre je doute que Noah soit près à l’admettre de vive voix… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Road To Ruin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Road To Ruin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Long road to ruin} Ae'
» Mellindra Road, à votre service !
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» Why Did The Chicken Cross The Road?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nohrastiliân :: Secteur 2 : Nohrastiliân EST :: *__ Sunset Bar-
Sauter vers: