[] Choisissez votre camp et venez combattre pour votre survie et celle de la planète… []
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Story about Nohrastiliân__*

Aller en bas 
AuteurMessage
Abigail S. Andrews
Hope & Destiny__*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 501
Age : 30
Age du perso : 19 ans
Pouvoir : Contrôle de l'électricité
Date d'inscription : 05/11/2007

Feuille de personnage
Clan: Tanissârs
Maitrise du pouvoir:
38/100  (38/100)
Affinités:

MessageSujet: Story about Nohrastiliân__*   Dim 18 Nov - 20:08

    STORY ABOUT NOHRASTILIÂN

    23h50 sur une route déserte du Texas. Deux voitures roulent à vive allure, des cris, des rires s’échappent par les fenêtres baissées. Journée cruciale pour cette petite bande d’amis. Ayant tous reçu leur diplôme de fin d’étude ils s’apprêtent à rejoindre leurs camarades pour la fête qu’organise l’un d’eux dans une vieille ferme abandonnée de la banlieue de Midland-Odessa. Fini le lycée, à eux la vie étudiante au sein des Université dans lesquelles ils ont été reçus. Le champagne coule à flot dans les deux voitures. Et oui, quitte à faire la fête on la fait bien, la soirée est donc placée sous une seule devise : sexe, rock & alcool.

    Alors que la première voiture s’engage dans un virage plutôt serré la conductrice remarque une forme sur la route et freine brusquement. La seconde voiture est obligée d’en faire de même et les deux véhicules se retrouvent au fossé. Des cris, des pleurs, puis plus rien.


    « Hey, tout le monde va bien ? »

    Quelques gémissements se font entendre. Les jeunes s’extraient des carcasses métalliques et fumantes se regroupant tous sur le bord de la route. Déboussolés, en état de choc personne ne parle. La première conductrice s’éloigne alors du groupe et semble observer la chaussée.

    « -Abby, qu’est-ce que tu fou, reste avec nous tu vas te faire renverser ! Cri un garçon à son intention.
    -Il y avait quelque chose sur la route, c’est pour ça que j’ai freiné, peut être que je l’ai blessé ! »

    Tout le monde se joint donc à la jeune femme foulant chaque centimètre carré de la chaussé. Mais rien. Ils ne retrouvent aucune trace de quelqu’un ou de quelque chose sur la route. Des murmures désapprobateurs se font entendre. Si ça continue ils vont rater leur soirée. Leur toute dernière soirée en tant que lycéens. Quelques regards noirs en direction d’Abby, quelques questions qui restent en suspens. Chacun sort son portable pour joindre une connaissance susceptible de venir les chercher mais là encore mauvaise surprise : pas de réseau de ce côté de la ville…

    Alors que chacun commence à perdre patience, un bruit aigu se fait entendre. Petit bruit venant de nulle part qui croît à mesure que les secondes défilent jusqu’à devenir insoutenable pour l’oreille humaine. Puis un flash, une lumière puissante. Et enfin plus rien.

    […]

    Nos sept amis se réveilleront en plein désert, avec tous une étrange sensation de calme et une marque en forme de spirale au creux de leur poignet droit. D’aucun ne saura ce qui leur est arrivé. Ils passeront leurs premiers jours à chercher des réponses à leurs questions, à trouver une solution pour les sortir de ce cauchemar. Puis à mesure que les semaines passeront ils finiront par se résoudre à marcher, marcher jusqu’à trouver une ville, un point d’eau, n’importe quoi qui les aideraient à survivre dans cet enfer. Au matin du 13e jour ils apercevront enfin les contours d »une ville se dessiner à l’horizon ? Regroupant leurs dernières forces ils se dirigeront alors dans cette direction. Arrivés à destinations ils découvriront une petite ville déserte.

    Pas si déserte que cela… A peine eurent-ils mis un pied dans la « rue principale » que des personnes passèrent la tête par les portes de bâtiments en ruines. Les observant, les suivant du regard alors qu’ils erraient dans les rues sans ne savoir où aller. Ils arrivèrent alors devant une église d’où sortit un homme. Pas un prêtre, ni une évêque, juste un homme âgé, qui leur adressa un sourire réconfortant et leur tendit les bras. Il leur annonça qu’ils avaient été élus par les Puissants pour libérer le monde d’un chaos imminent. Les Gorgeônes étaient sur le pied de guerre et se préparaient à envahir le monde, tuant tous ceux qui s’opposeraient à eux.

    D’abord déboussolés par cette annonce, croyant à une farce montée de toutes pièces par leurs camarades de lycée les jeunes gens finirent par se rendre à l’évidence lorsque le vieil homme leur appris que la marque qu’ils avaient au poignet était celle des Tanissârs, les élus de la Lumière et qu’elle leur conférait des pouvoirs immenses.

    Ils passèrent plus de trois heures en compagnie du vieil homme répondant au nom mystérieux de Aldegar. Ils apprirent l’existence des Menissiors, les survivants qui s’étaient regroupés dans cette ville pour combattre les Gorgeônes. Il y avait aussi les Horckiliôns, eux étaient des rebelles, violents, sans foi ni loi, mais qui pourtant semblait œuvrer pour le Bien. Ils étaient difficiles à cerner et l’une des missions des Tanissârs serait de les rallier à leur cause pour éviter qu’ils ne rejoignent les Gorgeônes. Tous ces individus étaient bien évidemment doté de capacité hors normes sauf certains d’entre eux qui s’étaient retrouvé pris dans cette guerre sans vraiment le souhaiter.

    Pourquoi eux ? Voilà la première et dernière question que Aldegar accorda aux jeunes gens. Leur apportant une raison toute simple : ils étaient liés depuis leur enfance, ce qui faisait d’eux une arme redoutable contre le Mal. Ils étaient fidèles les uns aux autres, prêts à tout pour sauver la vie de leurs amis. De tels sentiments humains pouvaient combattre le pire des démons.

    Rejoignant le repère des Menissiors à l’est de la ville les sept amis durent affronter la réalité, ou plutôt cette nouvelle réalité dans laquelle ils se retrouvèrent plongés. Découvrant au fil des jours leurs capacités, combattant sans relâche les démons qui osaient sortir des profondeurs de la Terre, les Gorgeônes ayant établi demeure dans les sous sol de cette ville ravagée. Les Horckiliôns eux habitaient l’ouest de la ville et essayait de se mêler le moins souvent possible aux Menissiors les frictions restant très vives entre les deux groupes de résistants.

    Le combat final, celui pour la liberté, celui pour la paix, le Bien et la Lumière approchait. Tous le sentaient. Les Tanissârs allaient devoir entrer en jeu et pourtant leur entrainement n’en était qu’à ses prémices…

    Qui des Gorgeônes ou des Tanissârs triomphera ? Qui du Bien ou du Mal aura le dernier mot ?

    Choisissez votre camp et venez combattre pour votre survie et celle de la planète…


    (c) Abigail S. Andrews


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/amstramgram
 
Story about Nohrastiliân__*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maple story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» Story AG2R
» Cat Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nohrastiliân :: THE BRIEFING :: *__ La Découverte-
Sauter vers: